La Convention sur l’élimination de toutes formes de discrimination à l’égard des femmes

 

La discrimination est presque toujours queluqe chose de mal et la question secondaire est pour quel raison telles personnes sont discriminées. Nous sommes au XXIème siècle et malgré cela nous pouvons rencentrer la discrimination à l’égard des femmes, même si cela nous semble être impossible. Pour la prévenir dans l’avenir on a crée plusieurs documents nationaux et internationaux, ayant pour but la protection d’égalité des droits.

Un des plus importants est „ La Convention sur l’élimination de toutes formes de discrimination à l’égard des femmes”. Elle a été adoptée le 18 décembre 1979 par l’Assemblée générale des Nations Unies à New York. 3 ans plus tard, en 1982, la République Populaire de Pologne l’a ratafié. Selon cette Convention la discrimination se caractérise par toutes les distinctions, limitations ou éliminations en raison du sexe, qui ont pour but la diminution ou l’empêchement aux femmes de plusieurs possibilités et de la jouissance égale avec des hommes des droits de l’homme et des libertés principales en matières de la vie civique, politique, sociale, economique, culturelle et les autres, independemment de leur état civil.

La Convention sur l’élimination de toutes formes de discrimination à l’égard des femmes

La Convention impose une obligation aux pays qui l’on ratafié d’appliquer le principe d’égalité des femmes et des hommes, s’ils l’on pas deja fait. Aussi dans la sphère sociale et culturelle la convention ordonne la promotion des nouxeaux modèles de comportement, libres de préjugés, de la discrimination et du rôle stéréotypé d’une femme et d’un homme. La Convention indique aussi qu’il est nécessaire de respecter l’égalité des droits sur le lieu de travail et aussi qu’il est important que la rémunération pour le même travail soit égale sans égard au sexe. Néanmoins, cela reste tout le temps un voeu pieux. Pour qu’elle ne reste pas seulement un document en papier et pour qu’elle soit appliquée dans les pays qui l’ont ratafié, conformément à l’article 17 de la Convention, on a crée le Comité pour l'élimination de la discrimination à l'égard des femmes, responsable de la réalisation des résolutions mentionnées.

Ce qui est intéressant c’est que tous les membres de l’AGNU n’ont pas ratifié cette Convention. Par exeple, les Etats-Unis ne l’on pas fait (ils ont signé la Convention mais ils ne l’on pas ratifié). En plus, la Convention n’a pas été ratifié par les pays tels que: Iran, Somalie, Sudan ou Vatican (qui ne l’on pas signé). Bien que l’élimination de la discrimination est un processus à long terme se deroulant dans une mentalité humaine et qui en même temps n’est pas un contrat international, c’est bien que les documents comme ci-dessus sont crés et qu’ils aident à lutter pour l’égalité des droits des femmes.